« Il me faut trouver le motif du papillon. Sa poudre. Y mettre le feu et tout faire sauter. Est-ce le souvenir de cette aventure à New York ? L’amant ? L’arbre sexué ? Les taxis impétueux ? Les enfants ingrats des collèges de la métropole ? Les avions qui tuent des innocents ? Les corps des vivants qui se défenestrent ? Les imbéciles à la télévision qui feignent de tout savoir, de tout comprendre de ce que les autres qui font la manchette ont vécu ? Vera? Le Lecteur ? Le père ? La mère ? La ville ? Une vieille page de dictionnaire ? Le nom… »

Mélanie Gélinas, Compter jusqu'à cent, p. 96.