Comptes-rendus

Image Perdiel1.png
4 août 2008

[ ]

Par Émilie Houssa
Ressource bibliographique: 

[ ] d’Ernst Perdriel est une œuvre tirée de The ARTproject. L’œuvre se présente comme un collage de grands aplats de couleur rouges, gris et bleus sur un fond jaune orangé. Au centre de ces aplats, qui pourraient ressembler à de larges découpes de gouaches, se trouve une image qui semble être une photo numérisée de la tête de la statue de la liberté. L’image numérisée est dans les tons gris/verts comme un détail pris d’une vieille photographie. Cependant sur le côté supérieur droit on remarque des traits rouges qui se superposent à l’image. Ces traits sont difficiles à déterminer, il peut s’agir d’un ajout de l’auteur, à la gouache par exemple, ou bien encore d’une partie d’un détail de l’image originale, comme un bout d’inscription. Cette image est insérée au centre d’un aplat bleu lui même contenu dans un aplat gris. Cette disposition rappelle une schématisation d’un poste de télévision qui serait posé sur une table rouge.

Dossiers

3 avril 2013

Conversation avec Steve Giasson autour de son exposition 11 (Centre des arts actuels Skol, 7 septembre – 6 octobre 2012)

Par Stéphan Hyronde
L’exposition intitulée II [Eleven], conçue par l’artiste multidisciplinaire montréalais Steve Giasson, s’est tenue à l’automne dernier au Centre des arts actuel Skol, à Montréal, du 7 septembre au 6 octobre 2012. Les productions de cet artiste, comme celles de cette récente exposition, se situent au croisement de l’art conceptuel, de la littérature conceptuelle, de l’art plastique. Dans le cadre circonscrit du Centre Skol, Steve Giasson a pris pour matière et pour thème un ensemble de répercussions, documentaires ou fictionnelles, soit issues des attentats new-yorkais du 11 septembre 2001, soit en correspondance thématique avec un tel geste de destruction.
L’appropriation et la saisie de ces répercussions, notamment dans l’œuvre principale présentée, ne nous placent certes, au travers d’archives se rapportant à des archives de l’événement, qu’indirectement au contact de celui-ci.